11 août 2020

Indépendance financière ou Business de formations ?

En 2020, ils n’ont plus que ces mots à la bouche. Devenez entrepreneur. Quittez l’esclavage du salariat pour une vie de Cheik arabe. Comment en finir avec la rat-race et devenir millionnaire en euros.

A croire qu’ils se sont passé le mot. Le nouveau phénomène qui a envahit la toile, les gourous de l’entrepreneuriat, les Influenceurs Business. Ils pullulent sur Instagram, Youtube, Facebook et Twitter. Ils disent tous détenir le secret de la richesse et ils commencent par vous offrir gratuitement un carnet, un livret, une vidéo ou un audio qui vous résume très brièvement les clés pour devenir un auto-entrepreneur à succès, devenir indépendant financièrement, bref comment devenir millionnaire.

Crédit Photo: Adeolu Eletu on Unsplash

Pour plus de détails ou pour un suivi vers votre nouvelle vie de millionnaire, ils vous proposent des formations, du coaching personnalisé pour une somme qu’ils trouvent dérisoire. On est sur une fourchette qui varie en fonction de la formation et de la côte de l’influenceur. Ces formations peuvent vous coûter jusqu’à 6000 euros. Ils vous proposeront plusieurs idées de business – toujours les mêmes – dropshipping, immobilier, restauration si vous résidez en Europe; ventes, agriculture, pisciculture, élevage, tourisme si vous résidez en Afrique.

Le Business des Formations

Dépêchez vous!!! Réservez vite, le nombre de place est toujours limité et seuls les premiers bénéficient des prix promotionnels. Tic tac, tic tac. Hâtez vous, heureux élus, ils vous expliqueront comment à 19 ans, ils arrivent à faire des revenus à 8 chiffres; comment à 22 ans seulement ils sont devenus propriétaires immobiliers ou pourquoi la meilleure décision de leur vie a été de quitter leur boulot en entreprise, de quitter la sécurité salariale pour démarrer pleinement dans le monde des affaires. Depuis cette franche césure, ils roulent sur l’or et peuvent se permettre de voyager dans le monde entier au gré de leur envie. Leur argent travaille pour eux maintenant.

C’est facile! vous diront-ils. Avec un bon mentor, tout le monde peut y arriver. Tiens donc! Ce qu’ils ne vous disent pas en revanche, c’est que leur poule aux oeufs d’or c’est VOUS. Vous les consommateurs, friand de ses formations qui s’enchaînent et se complétent. VOUS n’en verrez jamais le bout. Au terme de chaque formation, on vous balance une nouvelle carotte.

Voyez grand,

Soyez ambitieux,

Prenez des risques, mais surtout il est nécessaire que vous soyez formés.

Accroche typique de Coach Business.

Soyez sereins, ils ont déjà essuyé vos échecs, à force de naviguer à vue, ils se sont forgés un maestria dans l’entrepreneuriat et vous en bénéficierez.

Que représente un millier d’euros contre la promesse d’une vie de milliardaire. Investir dans leurs formations, c’est investir en vous même, car ils vous font une faveur. Ils sont si gentils, si altruistes ces doux agneaux. Ils ont tellement trimé, qu’ils ont décidé de vous épargner le parcours chaotique qui attends forcement un novice de l’entreprenariat tel que vous. En suivant leurs formations, vous aurez les coordonnées GPS de la réussite. 6000 euros c’est quoi?

https://girlsucces.clickfunnels.com/

Prenez le risque de vous sauver la vie, vous saurez comment devenir cet entrepreneur qui n’échoue pas! Ils vous le garantit. Ils vous tiendront par la main. 6000 euros c’est quoi?

Je me demande juste si je serais là à faire des vidéos Youtube, à sponsoriser des pubs, à racoler sur tous les réseaux pour proposer mes formations, si j’avais autant de business à faire tourner qu’ils le prétendent?! mais j’oubliais, ils le font par plaisir, leur argent travail pour eux aujourd’hui. Leur si bon coeur, les pousse à vouloir la même réussite pour tous; à sortir leurs « frères » du joug du colon financier qui dicte sa loi et empêche l’Afrique (ou tout autre bouc émissaire) d’être prospère.

Photo: https://girlsucces.clickfunnels.com/

Si vous ne vous sentez pas tout de suite concerné par le sort économique du continent, alors on peut vous jouer la carte de la libération de la femme. On vous parlera de l’autonomie financière qui libére des tyrannies conjugales, des Lady Boss qui mènent leur monde à la baguette. Soyez cette femme moderne, indépendante et forte qui peut se permettre des dépenses ostentatoires, se payer des sacs de luxe, s’habiller chez des grands couturiers et donner son nom à des ONG. Comme si nos NANA BENZ les avait attendu pour ça?!

Alors, vous voulez changer de vie, oui ou non?

Pauvres de vous, pantins de la rat race, qui comme des rats vous réveillez aux aurores, vous préparez bon gré mal gré pour courrir après votre vie, courbez l’échine en remplissant les poches d’un patronat qui vous méprise.

Pauvres de vous, salariés esclaves du salaire, qui flirtez quotidiennement avec le burn out et ne jouirez jamais proportionnellement du fruit de votre labeur. Vous pouvez à peine vous offrir des vacances en couple, en famille alors n’en parlons-pas. Sur ce point, les coaches en business sont tous unanimes:

On ne vit pas avec un salaire, on vivote!

6000 euros, c’est quoi pour t’épargner une vie de misère et t’apporter la vie que tu mérite.

Ne le prenez pas mal si vous vous sentez concernés, mais posez vous les bonnes questions. Quand je lis qu’un business sur trois ne survit pas plus d’an, j’ai envie de savoir à qui profite vraiment cette lubie de vouloir transformer tout le monde en entrepreneur ? Et surtout, pourquoi n’importe qui peut se permettre de devenir formateur – entrepreneur?

Bon Courage pour démêler le vrai du faux et l’utile du nécessaire.

Partagez

Commentaires

King
Répondre

Intéressant

Kenfack
Répondre

Super ce billet sur l'entrepreneuriat. Dommage que les jeunes ne lisent plus aujourd'hui, mais ils trouveront quand même un bouc émissaire pour déverser sur lui tous leurs problèmes, pourtant ils sont aussi coupables.

Dr K.
Répondre

Merci kenfack! En effet, il est impératif d'entreprendre et de préparer au mieux ses vieux jours, mais comment ne pas se trouver a la merci de certains pseudo-formateurs ou mentors?
une initiative d'intégrer l'entrepreneuriat dans nos programmes éducatifs est plus que bienvenue en ces temps. Il me semble que le président du Rwanda a entrepris de faire cette démarche pour la jeunesse de son pays, espérant que ces homologues lui emboitent le pas.